samedi 18 janvier 2020

Vendredi 17 janvier, going back home

Les bagages pas mal complétés de la veille, Val et moi on va déjeuner en bas. Les gars préfèrent manger les restes d'hier soir que de nous suivre.

On passe par l'accueil pour valider que tout est ok pour le checkout et se demander un taxi pour 9:15.

Ça va bien pour se rendre à l'aéroport. On brette un peu avant de passer la sécurité.


Lorsqu'on se décide d'y aller, il reste une bonne heure avant le départ. Mais je ne sais pour quelle raison, le processus est très long, que ce soit la première partie pour montrer passeport et carte d'embarquement que la seconde, soit le scan des bagages à main. Il faut enlever chaussures et sortir toute les bebelles électroniques et ça ne fini plus. Le sac de Hubert est même mit de côté à cause du profil louche d'une figurine qu'il a acheté. Mais une fois qu'on est tous passé il ne reste que 20 minutes pour se rendre à la gate et le vol est toujours annoncé à l'heure.

À Orlando, pour passer du terminal vers les gates d'embarquement, il faut prendre un petit train autonome. Pour bien faire, il y a un bouchon monstre pour la section qui nous intéresse. L'un des train ne fait monter les gens que dans 1 wagon et l'autre repart vide pour nettoyer des branches de palmier tombées sur la track... Je commence à pas aimer ça. Un employé semble dire que ce sera ok vu que les gens concernées sont au fait du problème et qu'ils vont attendre..

On fini par arriver l'autre bord et là on coure pour arriver à la gate 85. On arrive à 11:30 je crois, à temps pour voir le tableau indiquer que le vol est retardé d'une heure... Si ¸ça n'avait pas été le cas, j'ai bien peur que le boarding aurait été terminé et qu'il aurait été trop tard pour nous. C'est la première fois que ça m'arrive et ce sera la dernière, croyez-moi!

C'est un délai pour des raisons techniques qui font qu'on partira finalement vers 13:15. Mais le reste du vol se déroule normalement. Quelques turbulences au dessus de la frontière USA/Canada mais sans plus.

La ville de New York :

Les White mountains

On récupère rapidement la valise à Québec qui nous accueille avec un beau -21 degrés. Taxi et il sera environ 17:30 lorsqu'on sera à la maison.

On fera l'épicerie et le lavage demain!


1 commentaire: