lundi 18 août 2014

Résumé des derniers jours en Floride

13 août, mercredi.
Journée plage et Cocoa. On se la coule douce une partie de la journée. Longue marche sur la plage. Valérie a malheureusement pilé sur un taon ou une grosse abeille. Faut le faire, sur la plage mais c'est tout de même arrivé. Même si elle regarde souvent au sol pour essayer de trouver des coquillages, elle ne l'a pas vu et elle a été piquée entre 2 orteils. Elle a eu le réflexe de se frotter le pied dans le sable rapidement et a probablement ainsi enlevé le dard rapidement. Mais ça a fait mal en chien. Nous n'étions pas trop loin et elle est revenu en marchant jusqu'au condo. La douleur s'est calmé et l'enfle n'a pas continué non plus. Un peu de Benadryl et de repos et elle survivra!

Plus tard, on va se promener plus bas vers le quai de Cocoa. On visite quelques parcs, dont le secteur d'où partent les bateaux de croisière. Il n'y en a malheureusement pas à ce moment. Et on se rend ensuite au Cocoa Pier.


Un mariage. Parlez moi d'un marié sur son 36! En bermudas camo et des bas blanc aux genoux!

14 août, jeudi
Last call pour Universal. On s'est dit que c'est aujourd'hui ou jamais pour la nouvelle attraction de Harry Potter; Escape of Gringotts. Nous sommes arrivés au parc vers 9:30. Ça ouvrait à 9:00. L'attraction est au plus loin possible de l'entrée. On s'y est rendu sans délai. À notre arrivée, il y avait déjà 150 minutes d'attente... Vite de même, c'est 2 heures et demie ça! Mais, on l'a attendu et ça valait franchement la peine. Comme le reste des sections Harry Potter, c'est tout simplement comme si on était dans ce monde. Je ne suis pas un grand fan de la série mais Universal ont vraiment mis la barre haute pour les prochaines améliorations à leurs parcs. Ça va être difficile à accoter!

Après ça, on a déambulé encore pour aller voir les trucs qu'on savait qu'on verrait pour la dernière fois jusqu'à 14h environ. Comme d'hab, on est allé manger dans l'auto et somme ensuite aller au parc aquatique lié à Universal soit Wet n'wild. On a fait quelques glissades, Valérie s'est donné la frousse encore dans quelques unes aussi. Dans son cas, le pire est plus de monter dans les escaliers «à aire ouverte» que de descendre la glissade!

Après s'être rafraîchit, on retourne back à Universal pour la dernière shut de soirée. Quelques manèges pour finir avec celui des Minion (détestable moi 2). Il y a encore 45 minutes d'attente mais il est nouveau aussi et ne dérougie pas de la journée. On a vu jusqu'à 120 minutes d'attente. C'est bien. C'est une simulation alors qu'on est dans un buggy mais on croirait vraiment qu'on se promène. Ce sera une belle clôture pour notre stage à Universal Studios!
  
Une partie du 150 minutes de monde!








On se tape ensuite la route et les péages Orlando-Cocoa une dernière fois vers 23h.

15 août, vendredi
Levé mollo pour tous. Ce sera ma dernière visite à Kennedy Space Center. Après avoir mis de côté les vêtements qui seront portés sur la route samedi et dimanche, je part vers 11h30. Je reviendrai vers 17h. J'ai refais le tour de bus vers le site Saturn V, le tour de la bâtisse d'Atlantis et je suis ensuite allé au Astronauts Hall of Fame qui est à quelques milles du KSC.
La photo ci-dessus ne rend pas justice à la taille de cet édifice. Une étoile du drapeau mesure 2 mètres de large. Et une seule ligne rouge (ou blanche) serait assez large pour laisser passer l'autobus dans lequel on se trouve... L'édifice sert a assembler les pièces de fusées depuis Appolo et a servi pour les navettes. C'est là qu'elles étaient attachées au réservoir orange et aux 2 fusées d'appoint. Et il servira pour les prochaines missions de la capsule Orion.




Au retour, la pluie tombe pour la première fois autrement qu'en orage et semble vouloir tenir bon. On en profite pour terminer de remplir les valises et on s'assure de ne rien laisser dans les tiroirs. Valérie a profité des laveuse et sécheuse pour laver les vêtements et faire la valise avec autre chose que des bobettes et des bas sales!

Samedi 16
Opération bagage. On charge l'auto et on a chaud un bon dernier coup. La chaleur ne nous aura pas quitté du séjour.

On quitte vers 9:15 et on roule jusqu'à 22h environ. On dormira à Richmond, à quelques heures au sud de Washington. Sur la route, on fera un petit détour pour visiter... un Christmas Tree shop! Je donne 1h30 à Valérie. Ça coûtera 100$! Mais la madame est contente!!

Dimanche 17
On prend un bon déjeuner dans le lobby du Super8. Ça tombe mal car au moment où on passera près de Washington, cette fois, le musée de l'Air et de l'espace près de l'aéroport de Dulles sera ouvert... Les gars n'étant pas venus au KSC, ils verront tout de même une navette spatiale quia volé dans l'espace pour vrai!
Nous étions passé en 2006, au retour de Virginia Beach et ils ne s'en souviennent plus trop trop. Mais à ce moment, la navette qui était en display était Enterprise, celle qui servait aux essais d’atterrissages et qui ne volait qu'à partir d'un Boeing 747. Depuis sa retraite, c'est maintenant Discovery qui y trône et Enterprise est rendue à New-York. On fera le tour quand même assez vite car on est bien loin de la maison encore...

Valérie semble très heureuse d'être ici... ;-) Mais ce n'est qu'une impression!
 

On frappe plusieurs zones de ralentissements et j'ai vraiment de la misère à comprendre la mentalité de ne pas se rabattre à droite après avoir dépassé. C'est tellement évident que la fluidité du trafic est impactée que ça me met en rogne... Mais, Keep calm et drive on!

Il y a malheureusement un autre Christmas Tree shop sur notre route. J'aurai bien pu ne pas en parlé mais comment aurais-je pu dormir?! On fait donc un autre arrêt d'une heure (mais de moins de 100$...). J'en profite pour manger et me dégourdir.
Meilleure mine au'au musée..!
Ça ralenti encore près de New-York mais ensuite, ce sera fluide jusqu'à la maison. Valérie prendra le volant pour un bon bout dans l'état de New-York. On voit encore plusieurs accidents, dont certains très récents.

On arrive aux douanes vers 23:30, à temps pour vivre changement de douaniers... Mais l'attente n'est pas longue et on retrouve nos belles routes. Et la pluie....

Un bref arrêt pour se réveiller, le 16 degrés aide un peu. Il sera finalement 2:30 lorsque Titan retrouve son abris d'auto de Neufchâtel! Et c'est pas long qu'on se couche après ça...

C'est cela qui est cela. J'ai repris le travail lundi midi. Tous les bagages sont rangés et les achats de Christmas Tree shop sont un peu partout dans la maison! Il reste à nettoyer Titan le ti-truck et plus rien n'y paraîtra! Mine de rien, on lui a mis 7330 km au compteur, on a roulé 95 heures à une moyenne de 79km/h. Et Titan a fêté 1 an avec nous samedi le 16!



De retour à la maison

Il est finalement 2:30 du matin lorsque nous mettons les pieds dans la maison.

Quelques arrêts «tant qu'à passer proche» et quelques secteurs de route où l'on avançait presque pas auront retardé le dernier segment de route quand même assez long. La seule pluie qu'on eu, c'est entre Montréal et Trois-Rivière.

Tout le monde dort au moment d'écrier ces ligne. Oui, sauf moi. Je n'irai pas au travail ce matin mais je vide tranquillement la voiture et devrait y aller cet après-midi. Ne serait-ce que pour faire le ménage dans les courriels reçus...

À suivre...!

dimanche 17 août 2014

Sur la route du retour, dimanche 17 août

On a couché près de Richmond, à une couple d'heures au sud de Washimgton.

On a roulé pas mal hier et on est bien contents.

On a essayé de ne rien laissé dans le condo. Sauf de la nourriture un peu. Comme la glacière était pleine, on a décidé de laisser le pain et les pains hamburger dans le frigo avec les boulettes de burger de poulet dans le congélateur. Soit la femme de ménage les dompera elle même ou les gardera pour elle. Sinon, les prochains auront au moins un repas! C'est chiant de jeter de ma nourriture.. Si les voisin de l'unité 104 avaient été levés, on leur aurait offert. Ce sont des Québécois. On a pas eu l'occasion de leur parler mais on a vu l'auto dans le parking. On a aussi oublié une boîte de pâtes et une pot de sauce dans l'armoire. Pour le reste, on devrait tout avoir...

Les gars ne rouspettent pas des longues heures de route. Merci ipod, console NDS et petite TV de grand-papa!

Et on est arrêté à un hier mais on devrait aussi croiser sur la route un autre Christmas Tree Shop... En entrant là, Valérie devient presque aussi excitée que si elle touchait des raies (non, pas de jokes s.v.p., je parle bien des raies de SeaWorld...). On verra s'il est ouvert en passant.

On ne devrait pas être chez-nous avant 22h ou 23h ce soir. Faut quand même arrêter mettre de l'essence de temps en temps!

Bye!

vendredi 15 août 2014

Base de Cocoa Beach, jour «je sais pu», pis la date, c'est là là...

Ce que je sais , c'est que les vacances sont terminées...

Oui, vous êtes déçus, mais imaginez nous...!

Sans blague, je mettrai certainement d'autres photos et vidéos dans les prochains jours (genre 4 ou 5 car on a quand même 2800 km à faire d'ici dimanche soir et je travaille lundi mettons...)

Merci de nous avoir suivi. On a eu quelques réponses aux messages automatiques et les stats semblent indiquer quelques visites quotidiennes à l'adresse www.rochefortmercier.ca. Sinon, ben tant pis, vous avez manqué un maudit beau voyage!!!

On prend la route samedi matin pour le retour à la maison.

On sera prudents sur la route, on sait jamais ce que l'on peut croiser...






Bye!

mercredi 13 août 2014

Base de Cocoa Beach, jour 14, 12 août

Mardi 12 août

Universal Studio once again!

On arrive assez tôt mais on ne se résigne pas à aller faire l'attente à la nouvelle attraction de Harry Potter. On en voit donc d'autres et moi et Julien allons enfin faire le Rock It. Pas mal trippant! Selon les guides de voyages, c'est la seule montagne russe digne de ce nom où l'on a jamais la tête complètement en bas. On vient sur le côté en maudit mais c'est un fait que lorsque le buggy fait une boucle, la piste twiste sur elle-même pour nous remettre la tête en haut! C'est bon, c'est réglé pour celle là.


Et c'est la pause traditionnelle à l'auto pour le lunch. J'en profite pour dire merci encore pour le prêt de la glacière électrique ma chère soeur et mon cher beau-frère! Ainsi qu'à mon papa qui a bizouné une prise pour remplacer celle disparue! On décide donc d'aller faire un tour de magasinage et de revenir au parc plus tard. On a pas trouvé grand chose mais Valérie a pu visité le Old time pottery. Et y a fait quelques achats! Faudra quand même trouver un Christmas Tree Shop, on s'en sauvera pas!

Nous voilà de retour au parc vers 18h pour finir la soirée.

Comme la parade est à 19h, on s'installe dans un coin pour le voir. Ho qu'on est loin de Disney!! Ça a duré environ 12 minutes et il y a eu 3 chars différents à peu près

Dans le coin de Harry Potter, comme la file pour aller dans le magasin de baguettes magiques n'est plus à l'infini, on peut enfin y entrer. Ça commence par une petite présentation et c'est Hubert qui est choisi pour se faire attitrer une baguette. Après quelques mesures, le gardien des baguettes lui en présente une et lui demande de dire une formule pour faire bouger une échelle. Comme ce sont des tiroirs qui se mettent à claquer, ce n'est pas la bonne! Il en sort une autre et là, c'est le bout qui devrait s'allumer. Non monsieur, c'est le tonnerre et les éclaires qui se déclenchent! Mais lorsqu'il a la troisième en main, comme dans le film, une lumière illumine Hubert et le vent tourne autour de lui, comme pour dire que la baguette l'a choisi! On ne pouvait pas filmer mais c'était super!




 Jouez au jeu des différences...

Aussi j'ai ajouté un vidéo de la ride en bateau. Retournez ici pour le voir!





Base de Cocoa Beach, jours 12 et 13, 10 et 11 août

jour 12, dimanche 10 août

De retour à Sea World. On s'enligne pour le spectacle des otaries et ensuite pour celui des épaulards. On se demandait s'il n'y aurait pas trop de monde un dimanche mais j'étais tombé par hasard sur un reportage aux nouvelles qui disait que c'était la dernière journée du spectacle de pirates des otaries justement aujourd'hui, après 15 ans. Cet amphithéâtre sera refait à neuf et un nouveau show prendra la place en 2015. On a donc pris le guess de venir au parc le week-end. Il y a du monde en masse mais c'est bien aménagé pour ça, comme les autres parcs d'ailleurs. On voir donc les shows et on fait la partie qu'on a pas vu la première fois.
On termine par la section des dauphins et celle des raies. Si Hubert a la section Harry Potter à Universal, Julien, les manèges extrèmes et Pierre Kennedy Space Center, Valérie aura eu son trip avec les dauphins et le fait de pouvoir toucher les raies. Bon, pas de jeu de mots niaiseux, on parle bien de la bebite qui vie dans l'eau là...! Regardez-y la face, on dirait qu'elle a 8 ans! (cliquez sur la photo pour l'avoir plus grande...)








Valérie vient de se faire arroser par un dauphin. Pas sûr que ce serait aussi drôle si c'est moi qui l'avait fait....! 
 

Il fait beau et chaud encore mais on réussit à se rendre à près de 14h avant de s'en aller dans l'auto pour manger notre lunch. Il y a bien des zones de picnic mais on est tellement heureux d'utiliser l'air climatisée de l'auto quelques minutes. Et on est loin d'être les seuls à le faire! Les écolos capoteraient de voir le nombre de véhicules qui sont en marche dans le parking alors que les gens se rafraîchissent en mangeant leur lunch!

Comme on a pas mal fait le tour de Sea World, on le quitte donc, direction le parc aquatique. Le temps d'arriver, de se changer et de se trouver des chaises longues où laisser nos serviettes, le ciel se charge rapidement. Les gars auront le temps de faire une couple de glissades avant que les attractions soient fermées temporairement, le temps que les orages passent. Il n'y aura rien de vraiment violent directement sur nous et on décide donc d'attendre que ça passe. On pourra ensuite reprendre la baignade jusqu'à près de 18h avant de revenir à l'appart.

Et je ne sais pas si le GPS a eu peur de perdre sa job mais il m'a donné le bon chemin du premier coup cette fois pour le retour! Faut croire que ça fait du bien de se faire engueuler un peu... (pareil comme si c'était de sa faute..!)

jour 13, lundi 11 août

Ça devrait être  une journée de plage mais on a autre chose de prévu. Nous avions spotté quelques places pour faire des tour de «Air boat» mais on les avait choisi pas mal plus près de Orlando que de l'appart. J'en ai donc trouvé une autre plus près d'ici et c'est là qu'on va ce matin!

Ça paye pas de mine trop trop quand on arrive mais il y a quelques autos et quelques bateaux. Ça doit donc rouler assez pour être safe... En moins de 20 minutes de notre arrivée, nous voilà installés dans le bateau, avec 8 autres personnes!

Ce n'est pas notre gang mais c'est de ça qu'on avait l'air!
Et sans mentir, en moins de 3 minutes du départ, on trouve le premier alligator! Ça l'air d'une méchante pièce, 8 ou 9 ans selon le capitaine.



On le laisse tranquille après les photos et on continue. C'est pas mal drôle comme embarcation. Il y a bien un tracé libre de verdure mais comme on flotte sur l'eau sans avoir une hélice qui nous propulse, il passe à peu près n'importe où! Avec les orages quotidiens de la région, les cours d'eau sont bien gonflés et on ne devrait pas avoir besoin de descendre pour pousser!!

Le capitaine nous montre toute sortes d'oiseaux et on revoit un autre alligator. Moins bien que le premier mais quand même. Et sur le chemin du retour, on vient tout près de passer sur la tête d'un troisième!




La ride de 30 minutes passe donc très vite et nous voilà sur le chemin du retour. Mais comme on a pas vu de bebites à notre goût, on s'enligne pour le parc de préservation de Merritt Island, l’île où est installée la Nasa. Ils utilisent une certaine partie de l’île mais le reste est en fait un parc et il y a une route où, un peu comme pour le parc Safari, tu roules avec la possibilité de voir des résidants de la place dans leur milieu naturel.

Ce fût une belle balade mais, finalement, à part encore plein d'oiseaux, on a rien vu de «full sauvage» comme un alligator ou un serpent à sonette!

On retourne donc à la base de Cocoa Beach. Le temps de manger une bouchée et me voilà reparti pour Kennedy Space Center. Comme la journée est avancée encore, je serai seul à y aller. Les gars ont une certaine curiosité de venir voir mais on verra le prochain coup s'ils viennent. Avec le coût de ces vacances, sans être au dessus de nos affaires, on est pas à 90$ près pour leurs entrées mais si ça ne leur dit rien, autant le dépenser autrement!

Toujours est-il que cette fois, je prendrai la ride de bus inclue dans l'accès. C'est une tournée de près de 40 minutes qui nous fait circuler entre le centre des visiteurs et le centre Apollo. On passe par le VAB (la grosse bâtisse carrée où les véhicules spatiaux sont assemblés sur la plateforme de lancement) et les pads de lancement de l'ère Apollo et des navettes. L'un est encore à peu près comme lors du dernier lancement d'Atlantis alors que le second est pratiquement près à recevoir le futur lanceur de capsules. J'ai des frissons dans l'autobus et ce n'est pas juste à cause de la climatisation...!



Pis on a même la chance de voir un petit alligator!

On arrive ensuite au site dédié aux missions lunaires Apollo. Une présentation multimédia nous accueille avant de nous donner accès à l'espace principal. Une fusée Saturn V, sur le côté, surplombe toute la longueur de l'édifice. Avec ses 365 pieds, ça prend un long bâtiment! Toutes sortes d’artefacts de cette époque sont éparpillés dans l'édifice.



On peut même toucher la lune! Je l'avais déjà fait au musée de Washington mais c'est cool pareil.



Je réussis à me résigner à quitter. Retour en bus vers le centre des visiteurs et de gros nuages menacent. Petit détour par le «rocket garden» et je retrouve mes moineaux pour souper.

Le lunch est déjà prêt pour mardi. Back to Universal Studios. On va essayer de faire les quelques attractions qui manquent à notre palmarès. Il y en a une nouvelle d'Harry Potter où l'attente atteignait 3 heures la dernière fois...!

À suivre...!